Techniques de base de la fabrication d’un bijou en bronze

Découvrez au travers de cet article un aperçu des techniques que j’utilise dans la fabrication des bijoux en bronze.

  1. La préparation

Tout d’abord, pour faire mes bijoux, j’utilise de l’argile de métal qui avant d’être de l’argile, se présente sous forme de poudre. Je l’achète à un fournisseur français.

Je mélange cette poudre à un peu d’eau, ce qui me donne une pâte, style pâte à modeler.

Quand la pâte est bien homogène, je la dépose sur mon plan de travail que j’huile au préalable.

Je peux commencer le travail de modelage.

modelage missm
juste avant la cuisson missm

2. Le modelage

Pour le modelage, j’utilise tous types d’ustensiles (pièces à emporter, feuilles de texture, scalpels, moules que je fabrique…).

Selon le type de bijou voulu, le matériel sera différent.

Personnellement, j’adore graver mes bijoux avant la phase de séchage, alors j’utilise très souvent une pointe à graver qui  me permet de faire mes gravures quand ma pâte est encore un peu humide.

3. Le séchage

Une fois le modelage terminé, je fais sécher mon bijou à l’air libre pendant 24h. Il existe des appareils pour accélérer cette phase de séchage mais je préfère un séchage naturel.

    4. Le limage

Une fois ma pièce séchée, je la lime afin de lisser les contours et d’atténuer les irrégularités et je la ponce avec une éponge abrasive, avec un grain très fin.

four-missmbijoux

5. La cuisson

La cuisson est l’étape la plus délicate et elle doit être parfaitement maitrisée pour obtenir des bijoux de qualité.

Je réalise une cuisson en deux étapes.

La première consiste au « déliantage ». Le liant organique est un des éléments de ma pièce en bronze et il va être brûlé lors de cette phase de déliantage. Il est important que le liant organique brûle correctement avant de passer à la seconde étape.

Ensuite, pour la seconde phase, j’ai besoin d’un four haute température, d’un conteneur en inox et d’un peu de charbon. Les pièces en bronze vont cuire à 840° pendant 2 heures.

Pour cette étape, il est indispensable d’avoir  des gants anti-chaleur et des lunettes de protection.

6. Le brossage et l’émerisage

Une fois ma pièce cuite, je la brosse avec une brosse à poils en acier inoxydable.

Et ensuite, je passe à l’émerisage. Je reprends mon outils à main multi-fonction et à l’aide de papiers émeris de différents grains, j’émerise ma pièce.

    7. Le polissage

Je termine la fabrication de mes bijoux par cette phase là. A l’aide de ma polisseuse et d’une pâte à polir, je polis ma pièce afin de lui apporter de la brillance.

Et enfin, pour les bijoux en bronze, j’applique une pâte que je fabrique à base de cire d’abeille afin de protéger mon bijou de l’oxydation.

A travers toutes ces étapes, la fabrication d’un bijou en bronze demande plusieurs jours. En trois jours, je réalise un bijou simple. Pour un bijou plus complexe, me demandant parfois plusieurs cuissons, il me faudra une semaine, voir plus.

% commentaires (2)

Bonjour Miss,

Bravo pour tes créations, elles sont très réussies !
Pourquoi utilises-tu des apprêts en gold filled pour tes bijoux en bronze ? Et pas des apprêts en bronze ou laiton ?
Pour ta recette de cire protectrice, peux-tu indiquer les proportions de cire d’abeille et d’huile d’olive ?
Merci d’avance pour ton partage.
Bonne soirée.
Isabel

Bonjour Isabel,
Merci beaucoup 🙂 J’utilise des apprêts en gold filled car leur couleur est plus proche de celle des bijoux en bronze que je fabrique. La couleur est dorée alors que les apprêts en bronze ou laiton ont une couleur pus foncée.
En ce qui concerne la fabrication de la cire, je ne dévoile pas ma recette (il faut bien que je garde quelques secrets ;)) Mais je t’encourage à trouver la tienne en faisant des tests avec différentes quantités de cire et d’huile et en variant les huiles.
Bonne soirée,
Marlène, pour Miss M.

%s